Les 4 meilleures alternatives auto-hébergées à Google Photos

Les utilisateurs de smartphones prennent des centaines, voire des milliers de photos chaque année, et beaucoup comptent sur Google Photos pour télécharger et stocker automatiquement et gratuitement leurs photos de vacances. Le service a cessé d’offrir un stockage illimité en 2021, ce qui signifie que les utilisateurs devaient soit débourser de l’argent à Google, soit trouver une autre solution, soit en passant à un autre fournisseur, soit en s’auto-hébergant.


Voici quelques-unes des meilleures alternatives Google Photos auto-hébergées pour créer votre propre serveur multimédia sous Linux.


Qu’est-ce que l’auto-hébergement ?

L’auto-hébergement signifie l’exécution d’un serveur Web qui est physiquement situé dans vos propres locaux. Cela peut être aussi simple qu’un site Web statique ou aussi complexe qu’une suite gérée de logiciels de streaming, de VPN, de suites bureautiques et de galeries de photos. L’auto-hébergement est un passe-temps amusant et facile à intégrer. Un bon projet de démarrage est pour héberger votre propre site WordPress à la maison.

Ce dont vous avez besoin pour héberger vous-même une solution de sauvegarde et de stockage de photos

Les exigences sont assez basiques, et pour la plupart de ces projets, tout ce dont vous avez besoin est une connexion Internet fiable, un nom de domaine et un ordinateur pouvant exécuter Linux. Un Raspberry Pi à faible coût est parfait pour cela.

Un autre prérequis important est un serveur multimédia fiable pour héberger vos fichiers multimédias, similaire à Google Photos.

1. PiGalerie 2

Comme son nom l’indique, PiGallery 2 a été conçu avec le Raspberry Pi à l’esprit – mais vous n’aurez pas besoin d’un Raspberry Pi pour l’exécuter. N’importe quelle machine Linux fonctionnera et l’installation est simple avec Docker en utilisant docker-compose – bien que si vous souhaitez vous salir les mains et être à l’aise avec Node.js et créer des packages npm à partir de la source, vous pouvez effectuer une installation directe.

Les principaux arguments de vente de PiGallery 2 sont sa simplicité et sa rapidité. Tout ce que vous avez à faire est de pointer le logiciel vers le dossier contenant vos images, et vous pourrez accéder à votre photothèque à partir d’un navigateur sur n’importe quel appareil.

Les galeries sont construites automatiquement, avec des sous-dossiers agissant comme des albums. Toutes les photos sont consultables avec une logique booléenne complète et des mots-clés, y compris la date, le lieu et le sujet. Les performances sont fantastiques avec des collections de photos pouvant contenir jusqu’à 100 000 images, à condition que chaque galerie contienne moins de 5 000 photos individuelles.

PiGallery 2 n’est livré avec aucun type de logiciel de synchronisation ou d’application mobile, vous aurez donc besoin d’un moyen d’obtenir des photos de votre téléphone vers le Pi (ou n’importe quel ordinateur que vous utilisez). Une façon de faire est de utilisez SyncThing pour synchroniser vos fichiers sur plusieurs appareils.

2. Photos Nextcloud

Galerie d'images NextCloud Photos

Nextcloud est souvent la première chose à installer l’auto-hébergement sur son serveur. Il est livré avec des applications pour presque tout ce à quoi vous pouvez penser, y compris des suites bureautiques, des lecteurs de musique, des vidéoconférences et, bien sûr, une galerie de photos.

Avec les clients mobiles disponibles pour Android et iOS, les photos sont automatiquement téléchargées sur le serveur sans aucune intervention supplémentaire de l’utilisateur et peuvent être facilement visualisées dans l’application mobile, via un navigateur ou, grâce à WebDAV, via le gestionnaire de fichiers de votre ordinateur de bureau.

Lorsque vous accédez à Nextcloud Photos via un navigateur, les photos sont affichées sur une page défilant à l’infini, avec des vignettes créées instantanément. Cela peut être douloureusement lent.

Nextcloud, avec Nextcloud Photos, fonctionnera avec plaisir sur la plupart des modèles Raspberry Pi. Si vous ne l’avez pas déjà fait, lisez notre guide comment créer votre propre serveur cloud avec Nextcloud.

3. Photoprisme

galerie de photos photoprisma avec des images de Chypre du Nord

PhotoPrism est une galerie d’images incroyablement performante, et vous pouvez l’installer à l’aide de Docker et de docker-compose.

À l’aide de la bibliothèque TensorFlow de Google, PhotoPrism est capable de marquer et de catégoriser les images telles qu’elles apparaissent sur votre serveur, de créer des albums instantanés et même de reconnaître les visages des personnes sur vos photos. Le marquage des images et l’apprentissage automatique sont effectués sur votre serveur et aucune donnée n’est jamais transmise à Google. Si cela ne répond pas à votre besoin de confidentialité, vous pouvez facilement désactiver les fonctionnalités d’apprentissage automatique en modifiant le docker-compose.

La fonction de recherche de PhotoPrism est impressionnante, offrant des filtres déroulants pour les dates, les lieux, les personnes, les modèles d’appareils photo et même la couleur dominante d’une image.

Une autre grande fonctionnalité est la carte. PhotoPrism extrait les données de localisation des métadonnées de chaque image (lorsqu’elles sont disponibles) et placera des vignettes de chacune, à l’endroit où elle a été prise – créant une carte miniature du monde !

PhotoPrism est toujours en développement, avec de nouvelles fonctionnalités ajoutées régulièrement. Actuellement, il ne prend en charge qu’un seul compte d’utilisateur et il n’y a pas de synchronisation automatique ni d’application mobile. Les développeurs recommandent d’utiliser l’application mobile PhotoSync pour télécharger et afficher des images.

4. Piwigo

Un smoothie aux fruits chez Piwigo

Piwigo existe à la fois en tant que service payant – complet avec support et stockage, avec des plans à partir de 45 $ par mois, et en tant que version gratuite et auto-hébergée que vous pouvez utiliser à la maison sur votre propre matériel.

L’installation est aussi simple que de télécharger un fichier zip sur le DocumentRoot de votre serveur, de le décompresser et de remplir les détails de la base de données dans un navigateur.

Vous pouvez télécharger des photos à l’aide d’un navigateur Web et les gérer en les ajoutant manuellement aux albums, en les marquant et en les déplaçant. Vous pouvez ajouter des mots clés pour faciliter la recherche et effectuer des opérations sur plusieurs fichiers par lots.

Par défaut, Piwigo n’affichera pas une photo en résolution plein écran, car il réserve une zone de l’écran pour des informations telles que le nom du fichier, sa taille, les informations sur l’album et les tags.

Vous pouvez désormais héberger votre propre alternative à Google Photos chez vous !

La photographie est un grand passe-temps pour lequel presque tout le monde a l’équipement nécessaire. Démarquez-vous des autres photographes amateurs en maîtrisant la composition, l’éclairage et le traitement de vos images.

Laisser un commentaire