Découvrez le jeu de la vie, une expérience époustouflante qui vous laissera sans voix !




Le Jeu de la Vie – Une simulation captivante de l’évolution biologique


Le Jeu de la Vie – Une simulation captivante de l’évolution biologique

Introduction

Le jeu de la vie est un jeu de simulation de l’évolution biologique créé par le mathématicien John Horton Conway en 1970. Il est basé sur un ensemble simple de règles qui permettent aux cellules de se développer et d’interagir les unes avec les autres, ce qui peut conduire à des comportements complexes et imprévisibles.

Les règles du Jeu de la Vie

Le jeu de la vie se joue sur une grille bidimensionnelle infinie, où chaque case représente une cellule. Chaque cellule peut être soit vivante, soit morte.

Règles de naissance

  • Une cellule morte entourée exactement de trois cellules voisines vivantes devient vivante à la prochaine génération.

Règles de survie

  • Une cellule vivante entourée de deux ou trois cellules voisines vivantes reste vivante à la prochaine génération.

Règles de mort

  • Une cellule vivante entourée de moins de deux cellules voisines vivantes meurt d’isolement à la prochaine génération.
  • Une cellule vivante entourée de plus de trois cellules voisines vivantes meurt de surpopulation à la prochaine génération.

Comportements du Jeu de la Vie

Le jeu de la vie peut produire une grande variété de comportements en fonction de la disposition initiale des cellules. Certains schémas se stabilisent rapidement dans des configurations statiques, tandis que d’autres génèrent des mouvements cycliques ou des formes en constante évolution.

Oscillateurs

Les oscillateurs sont des schémas qui se répètent périodiquement. Certains exemples courants d’oscillateurs comprennent la période 2 (« blinkers »), la période 3 (« toad ») et la période 6 (« beacon »).

Spaceships

Les vaisseaux (« spaceships ») sont des schémas qui se déplacent à travers la grille. Les vaisseaux les plus célèbres dans le jeu de la vie sont le planeur (« glider ») et le vaisseau léger (« lightweight spaceship »).

Conclusion

Le jeu de la vie est un outil fascinant pour explorer les principes de l’évolution biologique et de la complexité émergente. Sa simplicité de règles et sa capacité à générer des motifs et des comportements complexes en font un sujet d’étude captivant pour les passionnés d’informatique, de mathématiques et de science en général.



Laisser un commentaire