7 Bonnes Raisons de Rester sur macOS et Éviter Windows

Cela fait plus de deux décennies qu’Apple a publié la première version de son système d’exploitation désormais emblématique, macOS. Au cours de cette période, il a subi de nombreux changements et améliorations, devenant l’un des systèmes d’exploitation les plus populaires et les plus conviviaux.


Que vous soyez un nouvel utilisateur de macOS ou un vétéran qui en a simplement marre, vous devriez considérer quelques raisons de continuer à l’utiliser avant de passer à des alternatives. Dans cet article, nous énumérerons et discuterons de huit de ces raisons pour vous.


1. Windows est moins sécurisé

Bien qu’il ne soit pas complètement et parfaitement sûr, macOS est moins susceptible de recevoir des logiciels malveillants que Windows. Il y a plusieurs raisons derrière cela. La première est que Windows est le plus grand marché, ce qui en fait une cible plus évidente. En raison du grand nombre d’utilisateurs, Windows a été victime de plus de cyberattaques que macOS.

En général, les Mac sont également plus sécurisés car Apple a un contrôle total sur le matériel et les logiciels. Ensuite, il y a aussi le fait que macOS est basé sur Unix, qui est largement connu pour être plus sécurisé que Windows. Dans la plupart des cas, chaque programme s’exécutant dans un système d’exploitation basé sur Unix exécute son propre serveur selon les besoins en utilisant son propre nom d’utilisateur sur le système.

Lire aussi :  Créez votre propre Carte de Noël NFC : Guide étape par étape.

Ainsi, passer à Windows signifierait passer à une plate-forme moins sécurisée (mais pas entièrement vulnérable), ce qui pourrait vous exposer à plus de risques.

2. Pas aussi fluide que macOS

MacBook sur un bureau

Le design est une caractéristique importante mais souvent négligée qui rend macOS si attrayant. Cependant, ce n’est pas simplement que macOS “a l’air mieux”. Le système d’exploitation d’Apple a une meilleure cohérence de conception par rapport à Windows. Travailler avec n’importe quelle application est intuitif car chaque application tire parti de la barre de menus et vous savez instinctivement où tout est censé se trouver.

Par exemple, vous pouvez accéder aux paramètres de chaque application à partir de la barre de menus, de sorte qu’elle reste cohérente avec le reste du système d’exploitation. Sous Windows, vous devrez parcourir différents menus pour que l’application trouve un paramètre aussi simple.

Bien que Windows 11 semble probablement beaucoup mieux que son prédécesseur, il y a encore beaucoup incohérences de conception avec Windows– le panneau de contrôle obsolète en est un exemple. D’autre part, la dernière itération de macOS, macOS Ventura, propose un menu Paramètres système totalement remanié, plus adapté aux utilisateurs simples.

3. Pas de fonctionnalités de continuité et d’avantages pour l’écosystème

Avantages de l'écosystème Apple

Apple veut que vous restiez dans son écosystème, et ils le défendent avec des fonctionnalités de continuité. Par exemple, avec Continuity Camera, vous pouvez utiliser votre iPhone comme webcam dans FaceTime, Zoom et d’autres applications. Vous pouvez également utiliser cette fonctionnalité pour prendre une photo ou numériser un document et le faire apparaître instantanément sur votre Mac.

De même, vous disposez de la fonction Universal Control, qui vous permet de contrôler à la fois votre Mac et votre iPad avec le même clavier et la même souris/trackpad. Cela vous permet de déplacer facilement le curseur entre les appareils. De plus, il y a Sidecar, une fonctionnalité qui vous permet de faire exactement cela utilisez votre iPad comme deuxième écran.

Passer à Windows signifie que vous perdrez l’accès à ces fonctionnalités. En fait, il y a peu ou pas d’avantages exclusifs pour l’écosystème avec Windows. En effet, Windows est un système d’exploitation autonome. Vous pouvez connecter votre téléphone Android à votre ordinateur, mais vous ne pouvez rien faire d’autre que déplacer des fichiers ou des contacts.

4. Les ordinateurs portables Windows sont souvent plus lents que les Mac avec Apple Silicon

Puces Intel plus lentes

Les appareils macOS récents tels que le MacBook Air (2020), l’iMac (2021) et le MacBook Pro (2021) utilisent tous du silicium Apple. Le MacBook Air 2020 M1 a connu un grand succès simplement parce qu’il contenait la nouvelle puce M1. C’est une machine silencieuse et sans ventilateur mais extrêmement puissante pour l’argent avec une grande autonomie de batterie, et elle a époustouflé la concurrence dans sa gamme de prix.

Alors qu’Intel et AMD peuvent rattraper leur retard en termes de puissance brute, il est peu probable qu’une machine Intel/AMD dotée d’un processeur puissant soit aussi silencieuse et économe en énergie. Les développeurs adaptent également leurs applications pour le silicium Apple, et les performances ne feront que s’améliorer à partir d’ici.

En tant que tel, il est facile de dire que la plupart des ordinateurs portables Windows sont plus lents que quelque chose comme le MacBook Pro 16 pouces. Bien sûr, il y a quelques exceptions, mais vous devez également tenir compte de la durée de vie de la batterie et de l’efficacité énergétique.

5. Les mises à jour logicielles ne sont pas si excitantes

Deux Mac exécutant macOS Monterey

Avez-vous déjà été enthousiasmé par l’annonce d’une nouvelle version de macOS ? Eh bien, malheureusement, vous n’aurez probablement jamais ce sentiment avec Windows. Chaque nouvelle version de macOS apporte des ajustements et des modifications qui rendent l’expérience utilisateur globale meilleure qu’elle ne l’est déjà.

Par exemple, Big Sur a apporté le support ARM, des changements graphiques, de nouvelles icônes et de nombreuses corrections de bugs. Monterey a introduit le mode Portrait dans FaceTime, Universal Control, de meilleures fonctionnalités Airplay et plus encore. Et maintenant, Ventura nous a présenté Stage Manager, Continuity Camera et d’autres nouvelles fonctionnalités.

Ce qui est intéressant, c’est que Windows reçoit des mises à jour plus fréquentes que macOS, mais la plupart d’entre elles sont des mises à jour de sécurité. Microsoft publie rarement une mise à jour qui s’appuie sur ou modifie l’expérience utilisateur.

6. La mise à jour de Windows est frustrante

Installer la mise à jour du système sur Windows

Les mises à jour sont sans aucun doute l’un des plus gros problèmes de Windows. Demandez à n’importe quel utilisateur de Windows, et ils seront d’accord. Étant donné que Microsoft publie plus de mises à jour que macOS, vous serez souvent surpris de la fréquence à laquelle vous devez mettre à jour. Oui, vous pouvez suspendre ces mises à jour automatiques et installez-le manuellement, mais même cela ne fonctionne pas tout le temps.

De plus, les mises à jour Windows sont généralement plus lentes que les mises à jour macOS. Le pire, c’est que vous ne savez jamais quels nouveaux bogues cette mise à jour apportera. C’est quelque chose dont les utilisateurs de Windows se plaignent tout le temps, car une nouvelle mise à jour peut souvent casser quelque chose plutôt que de résoudre un problème.

De plus, lorsqu’une mise à jour finit par casser quelque chose, vous devrez restaurer une sauvegarde précédente ou, dans certains cas, réinstaller complètement Windows. Souhaitez-vous vous en occuper ?

7. Meilleures applications exclusives

Logo Final Cut Pro

Il y a une raison pour laquelle tant de professionnels préfèrent s’en tenir à macOS. Si vous êtes un monteur vidéo utilisant Final Cut Pro, vous aurez du mal à passer à Windows et Adobe Premiere. De même, Logic Pro X est de loin la meilleure station de travail audio numérique du marché. Il est facile pour les débutants de à partir de Logic Pro Xet les vétérans ne jurent que par lui en raison de son flux de travail incroyablement intuitif.

Tweetbot est un autre bon exemple. Il s’agit d’un client Twitter exclusivement disponible pour macOS et iOS et doté d’une meilleure interface que l’application native. Il existe également une application appelée Parallels qui fonctionne comme un client de machine virtuelle pour macOS. Il existe des alternatives à cette application, mais aucune d’entre elles n’est aussi stable ou n’offre une meilleure intégration.

Enfin, vous ne pouvez pas oublier FaceTime et iMessage. Ce sont deux applications que des millions de personnes utilisent chaque jour. Ne vous y trompez pas, ces programmes vous manqueront si vous passez à Windows.

Passer à Windows n’est pas pour tout le monde

Si vous envisagez de passer de macOS à Windows, détrompez-vous. Il existe de nombreuses bonnes raisons de s’en tenir au système d’exploitation d’Apple : il est plus rapide, dispose d’un écosystème brillant et est beaucoup plus sécurisé.

Avec tant de bonnes choses pour macOS, passer à Windows semble ennuyeux, surtout si vous avez d’autres appareils Apple comme un iPhone ou un iPad.

Mais ne vous arrêtez pas là. Essayez de tirer le meilleur parti de votre Mac en tirant parti de certaines de ses meilleures fonctionnalités, telles que les modes de mise au point, les coins actifs et les emojis faciles d’accès.

Mathieu

Laisser un commentaire

Publicité :